Professionnels

Il n’est plus obligatoire de mentionner :

  • le BIC du débiteur pour les encaissements de domiciliation européenne
  • le BIC du bénéficiaire pour les virements

Afin d’éviter les éventuels problèmes avec les BICs, il est conseillé de transmettre les ordres de paiement sans indiquer de BIC.

Un aperçu de tous les BICs sont disponibles sur le lien du site web de la Banque nationale de belgique.